LA notion d’élégance est toute relative, vous ne trouvez pas ? Vous, par exemple. Vous êtes raffiné. Vous aimez les beaux souliers. Et vous avez un style bien affirmé. D’ailleurs, on vous le dit souvent.

Mais au moment de vous asseoir, une faute de goût fortuite s’observe à coup sûr. Obéissant aux lois de la physique, votre pantalon remonte tandis que votre chaussette descend (incapables de s’accorder ces deux-là). Et soudain, c’est le drame. Entre le haut de votre chaussette fatiguée et l’ourlet dudit pantalon, votre mollet dévoile une petite bande de poils, nuisant instantanément à toute élégance...

Il aura suffi de peu pour saboter votre allure. Et c’est justement ce pourquoi nous existons. L’élégance ne se résume pas à porter un beau costume ou de belles chaussures. Elle s’incarne jusque dans les moindres détails. De la tête aux pieds - et surtout aux chaussettes. Car oui, une chaussette peut être élégante. Mieux : elle souligne l’élégance. Elle est le prolongement du style. Sa touche finale.

Ainsi est née La Haute. Une chaussette haute, premium et écoresponsable, à la hauteur de votre élégance. La pointure de la chaussette ! Design exclusif et conçu à Paris. Mélange de matières nobles et biologiques. Fabrication française. Et distribution en circuit court pour limiter l’impact environnemental.

Fini la chaussette qui boudine. Adieu les HAUTE mollets de gorille. Et bye-bye la mode qui essore la planète. Bienvenue chez la

qUI SOMMES-NOUS

Derrière La Haute, il y a un homme passionné. Mais également un esthète. Vincent aime le beau, l’élégance, depuis toujours. C’est d’ailleurs ce qui l’a très vite distingué de ses pairs quand il évoluait dans un domaine professionnel où le costume était de rigueur. Il y était surnommé Le Dandy car il portait de beaux costumes, avec de beaux souliers mais aussi de belles cravates ou foulards. Parfois même des pochettes ou des gilets, pour marquer sa différence, dans une manière bien à lui de repousser la norme et le conformisme.

Vincent a toujours accordé une attention toute particulière à ces petits détails qui rehaussent le style. Et en fin observateur, il s’est souvent étonné des chaussettes de ses collègues… Ratatinées, boudinées, distendues, elles avaient un effet tue-le-look immédiat. Tandis que lui, en fan du classicisme anglais, de l’élégance italienne, mais aussi de football, il était depuis des années un adepte des chaussettes hautes ! Des chaussettes qui ne descendent pas au fil de la journée, ne se détendent pas, et qui prolongent le style jusqu’au bout des pieds.

Seul problème : trouver des chaussettes hautes de qualité, qui s’accordent à son look souvent singulier et coloré, et qui respectent la planète. Car depuis toujours, Vincent a une conscience écologique forte. Au-delà de l’élégance extérieure de son porté vestimentaire, il a toujours veillé à bien se (com)porter à l’intérieur… En adoptant très tôt un mode de vie Bio (son côté avant-gardiste dans l’âme), en refusant de vendre à tout prix et en prouvant que l’on peut prospérer tout en respectant la planète, et ceux qui y vivent.

C’est ainsi que l’idée de pouvoir concilier élégance, singularité et écoresponsabilité a fini par germer. Et très vite avec, l’envie de créer, d’imaginer, de designer sa propre marque de chaussettes : des chaussettes hautes bien sûr, raffinées tout en étant colorées, et fabriquées à base de fibres nobles et biologiques, pour être à la hauteur de son élégance. Une aventure innovante à la vision affirmée… qui ne pouvait s’appeler autrement que La Haute.

LES MATIÈRES

« La pointure de la chaussette ». Si nous avons choisi cette signature forte et audacieuse, c’est parce que nous croyons en l’élégance jusqu’au bout des pieds... Mais aussi et surtout, parce que nous avons fait le choix d’une mode durable et consciente, en confectionnant nos chaussettes avec des fibres nobles et naturelles comme le lin et la soie, nos deux matières principales, choisies pour leurs qualités intrinsèques et leur capacité à résister à l’épreuve du temps.

LE LIN – UNE FIBRE EN OR POUR LA PLANÈTE

Saviez-vous que le lin n’a besoin que de l’eau de pluie pour pousser ? Aucune irrigation artificielle, aucun défoliant ou produit phytosanitaire, et quasiment aucun engrais ! Juste des températures homogènes et une pluviosité régulière. C’est donc tout naturellement que la Normandie et les Hauts-de-France sont le berceau de 50% de la production mondiale de lin. Qui aurait cru que le climat des Ch’tis serait un atout pour nos chaussettes ?

Encore mieux, le lin est une plante zéro déchet (qui laisse une terre parfaitement propre après son ramassage), 100% biodégradable (les produits issus de la plante de lin sont biodégradables à leur tour) et entièrement valorisable (toute la plante est utilisée). Le choix du lin s’est donc imposé comme une évidence pour favoriser une agriculture locale et durable.

Mais le lin a bien d’autres vertus… Il est hypoallergénique (parfait pour les peaux sensibles), antifongique (pratique contre les mycoses) et antibactérien (sale temps pour les microbes !). Très résistant, le lin est également un gage de durabilité puisqu’il se bonifie avec le temps. Là où le coton perd en tenue et en qualité, le lin gagne en souplesse et en beauté - sans se déformer, ni pelucher. D’ailleurs, si vous avez déjà acheté des draps ou une chemise en lin, vous avez dû remarquer qu’au fil du temps, la matière s’est assouplie et adoucie jusqu’à devenir une seconde peau. Il en sera de même pour vos chaussettes La Haute !

Enfin, le lin est thermorégulateur. En été, il est respirant et vous apporte de la fraîcheur tout en absorbant jusqu’à 20% d’humidité. En hiver, il offre un vrai confort en régulant la température du corps sans irriter la peau (contrairement à la laine). En d’autres termes, le lin est une matière qui vous veut du bien. Encore plus quand il est GOTS (Global Organic Textile Standard Ecology), ce qui est notre cas, naturellement.

LA SOIE – DOUCEUR, FINESSE ET RÉSISTANCE

Le fil de soie est la plus fine des fibres naturelles - tout en étant à la fois solide et extensible. À titre d’exemple, on peut étirer 5 fois la longueur d’un fil de soie avant qu’il ne se casse. Un avantage non négligeable pour une chaussette !

Souple et élégante, la soie brille et scintille à la lumière, sans pour autant générer un effet d’électricité statique (à l’inverse du satin, par exemple). Elle est également antibactérienne et hypoallergénique, ce qui en fait une matière aussi agréable qu’utile à porter.

Mais l’intérêt principal de la soie réside dans ses propriétés iso thermiques. Douce et légère, elle procure une sensation de fraîcheur immédiate en été. Son fort pouvoir d’absorption (jusqu’à 40%) laisse respirer la peau sans jamais que le tissu ne soit humide. À l’inverse, en hiver, elle préserve du froid en retenant la chaleur corporelle. Une véritable clim réversible naturelle !

Chez La Haute, nous utilisons exclusivement de la soie biologique labellisée GOTS (Global Organic Textile Standard). Cette soie est produite en Chine (car hélas, la filière soie n’est pas encore assez développée en France) en nourrissant les vers à soie avec des feuilles de mûriers bio, cultivés dans un environnement écologique et naturel excluant tout pesticide et produits phytosanitaires pour permettre un élevage de vers à soie plus sain et une production de soie de plus grande qualité. Une démarche jusqu’au-boutiste puisque même le procédé de teinture utilisé pour colorer nos fils est lui-aussi certifié GOTS.

PLACER LA BARRE TOUJOURS PLUS HAUTE…

Vous l’avez compris, chez La Haute, nous privilégions les matières naturelles et nous essayons, autant que possible, de rester à l’écart des fibres synthétiques. L’ennui, avec les chaussettes, c’est qu’il faut bien leur apporter une touche d’élasticité si on veut qu’elles restent en place et ne descendent pas le long de la cheville…

C’est pourquoi, après avoir fait, défait, essayé, comparé, éprouvé… nous avons dû nous résigner à intégrer un pourcentage de matière synthétique dans le « vanisage » de nos chaussettes. Le vanisage, c’est en quelque sorte le « squelette » de la chaussette. Il aide à la bonne tenue, à la solidité et donc à la durabilité. C’est sur lui que viennent ensuite se tricoter nos fils de lin et de soie. Ainsi, votre mollet n’est jamais en contact avec ce vanisage, mais uniquement avec nos matières 100% naturelles. De quoi vous assurer un vrai confort dans une chaussette qui tient vraiment !

Mais nous savons qu’il faut aller encore plus loin. Que ce soit en termes de matières, d’impact environnemental, d’empreinte carbone, etc. Notre ambition est d’améliorer chaque jour notre manière de faire pour s’approcher au plus près du 100% biologique.

CONSEILS D’ENTRETIEN

Vos chaussettes La Haute sont fabriquées en France avec la plus grande précision. Voici donc quelques conseils d’entretien pour en prendre le plus grand soin, afin qu’elles vous accompagnent le plus longtemps possible.
Bonne nouvelle : cela vous demandera moins de temps qu’une lessive, même en cycle court !

Lavage à la main

> Retournez vos chaussettes et lavez-les à l’envers, à froid.
> Utilisez un peu de lessive pour tissu délicat : liquide de préférence, car la poudre a tendance à laisser des traces sur les couleurs foncées (et ça vaut pour tous vos vêtements délicats).
> Pas besoin d’adoucissant : la soie et le lin sont des matières qui s’adoucissent naturellement avec le temps.
> Ne les frottez pas l’une contre l’autre : laissez-les simplement tremper 10 min puis rincez-les bien à l’eau froide.

Ah et bien sûr, jamais de javel pour éviter de décolorer vos chaussettes.

Essorage à l'ancienne

> Pour les essorer, évitez de les tordre, car la maille risquerait de s’abîmer
> Roulez-les sur elles-mêmes en pressant légèrement pour évacuer l’eau contenue dans les fibres, ou épongez-les entre deux serviettes propres.
Ah et bien sûr, jamais de sèche-linge car cela détériore prématurément les fibres.

Séchage à l’air libre

> Posez-les bien à plat sur un étendoir ou un filet.
> Laissez-les sécher à l’air libre. Rien de plus simple !
Ah et bien sûr, jamais de radiateur pour éviter de rompre l’élasticité, ni de soleil direct qui ternit les couleurs.

Voilà, vous savez tout ! Une fois vos chaussettes sèches, pliez-les simplement en 3 pour les ranger dans leur petit pochon jusqu’à la prochaine utilisation.